Please reload

Posts récents

5 conseils pour inscrire votre blog dans la durée

05/03/2018

1/1
Please reload

Posts favoris

Inclure la RSE dans sa stratégie d'entreprise ?

03/10/2018

J'entends souvent parler de RSE (Responsabilité sociétale et environnementale) au sein des PME et c’est très souvent un phénomène de mode mal interprété.

 

En effet bon nombre de PME souhaitent « se mettre à la RSE » comme on déciderait de démarrer une présence en réseau social ou encore une nouvelle campagne de publicité.

 

Or, pour le stratège, le débat est tout autre : réussir à inclure dans le cycle de développement, une prise en compte des éléments PESTEL pouvant influencer la réussite ou l’échec d’un produit.

Désormais, le risque lié au déficit en images d’un produit non écologique ou dangereux pour la planète peut-être un critère essentiel de réussite ou d’échec d’un projet.

 

L’analyse PESTEL (Politique, Economique, Sociologique, Technologique, Ecologique, Légal) est un outil d’analyse stratégique de l’entreprise, dont l’objectif est d’encourager les créateurs d’entreprise à adopter une démarche globale pour construire la stratégie de leur future entreprise pendant la rédaction de leur business plan.

 

Avoir donc une politique écoresponsable et socialement avancée est donc devenu avant tout un élément marketing commercial vital à la réussite d’un projet.

 

Exemples de cas concrets de réussite ou d’échec

Dans un projet immobilier récemment validé par un grand succès, le choix de l’autonomie énergétique a été déterminant pour que la valeur perçue soit supérieure à la valeur économique, car la valeur écologique du projet est venue s’additionner à la chaîne de valeur de la société.

Dans un produit d’assainissement des eaux, la présence de toxiques dans un composant qui aurait pu être fabriqué autrement, a causé un dévissage des parts de marché en moins d’un semestre : l’absence de prudence et de considération du risque RSE a détruit 25 ans de développement commercial.

Dans un autre projet, le fait d’avoir utilisé des matériaux nobles et non plastique (serres domestiques) a permis de toucher 25% de parts de marché complémentaires…

 

En conclusion

Il ne faut pas se mettre à la RSE pour un coup de pub, il faut l’intégrer dès la recherche et le développement pour anticiper les freins.

 

A savoir 

 

40% des clients décident en fonction d’un critère environnemental

75% des PME ne prennent en compte aucun critère de durabilité en considération

60% des clients, pour le même prix, choisissent un produit/un service plus responsable

 

Pierre Morelle

24 PM Agency 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload