Please reload

Posts récents

5 conseils pour inscrire votre blog dans la durée

05/03/2018

1/1
Please reload

Posts favoris

RGPD - Règlement Général sur la Protection des Données

05/06/2018

Pour tous les distraits qui n’auraient pas encore entendu parler du « RGPD », Règlement Général sur la Protection des Données, voici une dernière opportunité.

 

Depuis le 25 mai 2018, chaque concitoyen européen obtient un contrôle accru sur ses données personnelles. En tant qu’entrepreneur, il vaut mieux également en tenir compte. Pour veiller à la bonne image de votre entreprise, et surtout pour éviter des sanctions et amendes fort élevées.

 

 

 

On peut résumer l’histoire complexe du RGPD en 4 étapes :

 

Étape 1 : Connaissance de soi

La nouvelle législation vous rend responsable de la protection et de la sauvegarde des données personnelles, moyennant la maîtrise des risques éventuels. D’abord, il vous faut bien évidemment connaître les données qui circulent au sein de votre organisation. Mais également bien évaluer le risque que ces données ne parviennent dans des mains de personnes non qualifiées ou ne se perdent. Enfin, il faut connaitre quelle pourrait être la gravité d’une pareille « fuite de données ».

 

Étape 2 : Vos clients & prospects

Par suite de la nouvelle réglementation, vos clients et prospects obtiennent un contrôle accru sur leurs données personnelles, et vous devez pouvoir leur garantir ces droits. Tout d’abord, vous devez informer chaque intéressé spontanément des données que vous rassemblez, de la façon dont vous les traitez et des droits dont vous disposez en ce domaine. Dans chaque communication, vous utilisez de préférence un langage clair et simple, tout en évitant les textes bien trop longs, peu significatifs ou ambigus. Le GDPR appelle cela le « devoir de transparence ».

 

Étape 3 : Vos fournisseurs

Quand vous partagez des données personnelles avec vos fournisseurs, il est nécessaire de convenir dans le contrat les mesures de protection nécessaires.

 

Étape 4 : La Commission de la Protection de la Vie Privée

Vous devez, en tant qu’entrepreneur, mentionner, à cette Commission, toute « fuite de données » dont des personnes pourraient subir des dommages : du piratage de vos données à la simple perte d’un portable, ou d’une clé USB non sécurisée… Il se peut que l’on vous demande également d’en informer la ou les personnes impliquées quand le risque de dégâts est élevé.

 

Plus d'infos sur le blog de Securex 

Tags :

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

Recherche par Tags